Comment mettre un monde végétal en bouteille ?
Pour des raisons écologiques, décoratives et de bien-être, de nombreuses personnes aménagent un jardin dans leur maison. Seulement, c’est une disposition qui requiert assez d’espace pour être réalisée.

Pour des raisons écologiques, décoratives et de bien-être, de nombreuses personnes aménagent un jardin dans leur maison. Seulement, c’est une disposition qui requiert assez d’espace pour être réalisée. Ainsi, l’une des astuces pour introduire un minimum de végétal dans votre intérieur lorsque vous manquez de place, est de réaliser un terrarium végétal. C’est un mini écosystème constitué de plantes que l’on dispose dans un bocal. Facile à fabriquer soi-même, découvrez comment mettre un monde végétal en bouteille. 

Qu’est-ce qu’un terrarium végétal ? 

Encore appelé jardin en bouteille ou biosphère, le terrarium végétal est un milieu naturel confiné qui imite le biotope de certaines espèces végétales. C’est un dispositif semblable à l’aquarium sauf que dans ce cas, l’eau est remplacée par du sable ou de la terre qui est répandue sur le fond du bocal. Il existe différents types de jardins sous verre : fermés, ouverts ou semi-ouverts. Les terrariums végétaux varient également en fonction des différentes espèces de plantes qu’ils comportent : orchidées, fougères, fruitiers, etc. Il est facile de réaliser soi-même un terrarium, à condition de disposer de quelques éléments essentiels. 

Quels sont les éléments nécessaires pour fabriquer un terrarium végétal ? 

Pour concevoir votre propre jardin sous verre, il vous faudra réunir une bouteille, quelques plantes, du terreau, des galets, du charbon, bref, tout ce qu’il faut pour créer le biotope des végétaux choisis. 

  • La bouteille ou le bocal en verre : La bouteille représente le contenant de tout l’écosystème que vous souhaitez créer. Ces dimensions doivent s’adapter à la taille de la plante choisie et de l’espace réservé à son installation. De plus, pour faciliter la préparation, il est préférable de choisir une bouteille à grande ouverture (avec un bouchon s’il s’agit d’un terrarium fermé). 

  • Pierres et cailloux : Spécialement prévus pour la décoration, les petits cailloux et les graviers sont répandus dans le fond de la bouteille. Ils servent également de système de drainage et évacuent l’excédent d’humidité dans l’écosystème. Ainsi, la base du terrarium permet de retenir le trop plein d’eau pour désengorger le terreau. 

  • Le terreau pour plantes : Tout comme dans leur habitat naturel, les plantes auront besoin de terre pour y implanter leurs racines. Une couche de terreau est donc indispensable pour replanter les végétaux que vous aurez choisis. 

  • Les plantes : Il faut en prévoir au moins deux et au plus quatre en fonction de l’espace dans votre terrarium. De la mousse verte ne sera pas de trop pour recouvrir le parterre de votre jardin miniature. Généralement, les plantes qui s’accommodent à un environnement humide et qui nécessitent très peu d’entretien sont les plus recommandées. 

Comment confectionner un terrarium végétal fermé ? 

Voici les étapes à suivre pour réaliser un terrarium végétal fermé. 

Préparez le pot  

Commencez par apprêter le bocal en le rinçant proprement. Une fois qu’il est totalement sec, mettez les petits cailloux dans le fond. Si vous avez également du charbon, vous pouvez rajouter quelques morceaux. Une couche suffit pour ne pas prendre trop d’espace dans la bouteille. 


Remplissez le bocal de terreau 

C’est la couche principale et la plus épaisse. Ajoutez un peu d’eau au terreau pour l’humidifier puis utilisez une petite cuillère pour le répartir sur la couche précédente. Le terreau doit faire une hauteur de 6 à 8 cm au plus. Lorsqu’il est bien tassé, vous pouvez faire quelques trous peu profonds pour y implanter les végétaux. 


Plantez les végétaux 

Préparez vos plantes en enlevant tout excès de terre qui pourrait se trouver sur les racines. Ensuite, vous les placez dans les trous prévus dans le terreau avant de resserrer légèrement la terre pour les fixer. Ajoutez également un peu d’eau. 


Décorez et finalisez votre terrarium végétal

Enfin, il faut ajouter de la mousse sur la surface du terreau ainsi que quelques pierres, pour la décoration. Lorsque vous obtenez le résultat escompté, laissez reposer votre terrarium pendant environ une semaine avant de fermer complètement le pot.

Vous venez donc de réaliser votre propre terrarium végétal fermé que vous pourrez installer dans un endroit éclairé à température ambiante. 


Comments are closed!